Stage de seconde

« Privilégier un mix d’observation et de participation »

En juin prochain, les élèves de seconde devront réaliser un stage de deux semaines en entreprise. Instaurer une relation entre les lycéens et le monde de l’entreprise semble fondamental. Mais cette nouvelle mesure soulève de nombreuses interrogations. 

Est-ce réaliste de demander à 500 000 jeunes de trouver un stage sur une même période ? Comment les entreprises vont-elles occuper ces lycéens pendant quinze jours ? N’y avait-il pas une autre solution possible pour « occuper » les jeunes avant l’été ? Nous avons invité un expert qui cumule différentes casquettes pour en parler. 

L'interview de Jules Donzelot en version intégrale

https://www.youtube.com/watch?v=j3lAKfD8Dsg

Biographie de Jules Donzelot

Sociologue indépendant, diplômé d’un doctorat de l’EHESS (Paris, 2014) avec une thèse portant sur les politiques d’égalité des chances d’accès aux études supérieures en France et en Angleterre, Jules Donzelot s’est engagé très tôt dans l’action publique et associative.

Il a co-piloté les premiers séjours d’immersion à l’université inspirés du programme Aimhigher, en faveur des collégiens et des lycéens, d’abord à Cergy-Pontoise (CapFac, depuis 2011), puis à Nice (Moi étudiant demain, Afev 2019).

Il a été le directeur scientifique du programme Démo Campus pour l’Association de la fondation étudiante pour la ville (AFEV). Il est actuellement le directeur scientifique de l'association JobIRL, spécialisée dans l'orientation.

Toute l'actualité de l'éducation : Classements, Parcoursup, Sécurité, Uniforme ...